Les cuirassiers à Vauchamps (1814) selon Horace Vernet

 

 

De ces 60 militaires originaires d'Hangest,

20 sont morts ou ont disparu pendant une campagne napoléonienne.

8 ont été fait prisonniers.

 

François-Luglien Ballin (1792-1812), 51e de ligne. Disparu en Russie.

Jean-Baptiste Bardoux, 12e régiment de cuirassiers en 1808.

Jean-Baptiste Baudeliot (1771-1843), militaire pensionné en 1807.

Jean-Louis Baudeliot (1793-1814), 48e de ligne. Mort à Hambourg (Allemagne).

Jean-Baptiste Bazart (1785-1807), 39e de ligne. Disparu dans la région de Thorn (Poméranie).

Jean-Baptiste Bennezon (1787-1811), 12e régiment des cuirassiers en 1808. Batailles d'Eckmühl, Ratisbonne, Essling et Wagram. Stationné à Fürstenwalde (Brandebourg) le 20 mai 1811. Disparu depuis.

Pierre-François Bennezon (1789-1809), 39e de ligne. Disparu en Bavière en avril 1809.

Philibert Bennezon (1790-1856), 26e de ligne. Fait prisonnier en Espagne (1812-1814).

Pierre Bennezon (1793-1863), 55e puis 108e de ligne. Campagne de France. Blessé d'une balle dans l'avant-bras gauche à Waterloo le 18 juin 1815.

Constant Blanchard (1784-1810), 39e de ligne. Mort à Santarun (Portugal).

Philippe Boisset (1784-1849), caporal de la colonne mobile de St-Omer, 2/12/1806.

Joseph Boisset, dit Mathurin (1786-), 121e de ligne. Campagne d’Espagne.

Jean-Baptiste Brebion (1790-18..), 11e régiment des chasseurs à cheval à Verdun le 11/10/1810.

Firmin Brulin (1794-1858), train des équipages en 1815.

Nicolas Butant (1793-), 46e de ligne (1812-1814). Fait prisonnier à Kulm en 1813 (Bohème).

 

Martial Caboche (1789-), 12e léger puis 24e léger. Armée d’Allemagne (1809, Essling)

Nicolas Cailleux (1788-1809), 39e de ligne puis 116e de ligne. Disparu en Espagne.

Félix Chabé (1787-), 55e de ligne (1807-1811). Fait prisonnier en Espagne (1811).

 

Jean-Baptiste Delaplace (1793-1814), 32e de ligne. Mort à Ménilmontant (Seine) pendant la campagne de France.

Jean-Baptiste-Laurent Delaplace (1793-), 46e de ligne (1812-1814).

François Deléens (1794-1873), 48e de ligne (1813-1815), Waterloo (Belgique).

Jean-Baptiste Denizart (1789-), 11e bataillon des équipages maritimes le 10 mai 1808.

Julien Denizart (1784-1831), 37e de ligne (an 13-1808 à la Grande-Armée) puis 39e de ligne. Capturé en Espagne (18/10/1809-24/09/1814). Rentré en 1814, réformé en 1815.

François Desachy (1787-1811), 121e de ligne. Mort en Espagne.

Antoine-Firmin Desachy (1788-1860), conscrit de 1808. Remplacé par Félix Chabé.

Firmin Desachy (1789-1868), maréchal des logis au 12e régiment des cuirassiers. Brandebourg, Russie, Waterloo.

Jean-Baptiste Desachy (1789-1809), équipages de vaisseaux à Flessingue (Hollande) le 7 mai 1808. Mort à Hangest.

Timoléon Desachy (1793-), 46e de ligne (1812-1814). Fait prisonnier à Kulm en 1813 (Bohème).

 

Auguste Floury (1790-1813), 39e de ligne. Campagne d'Espagne. Mort au passage des Pyrénées.

Georges Fournier (1793-1870), 48e de ligne. Waterloo (Belgique).

 

Benoît Gaudefroy (1778-1858). Incorporé de 1798 à 18.. au 1er Bataillon colonial, 2e compagnie, 13/02/1811.

Augustin Grené (1796-1858), 149e de ligne (1812-1815). Né au Quesnel, domicilié à Hangest.

 

François Hacot (1793-1868), 46e de ligne puis gendarme (1812-1814).

 

Philippe Langlet (1788-1812), 108e de ligne. Présumé prisonnier de guerre à Vilna (Lituanie).

Nicolas Laury (1792-après 1857), 25e de ligne (1814-1815), Waterloo (Belgique).

Louis Leleu, dit Pelletier (1765-1810), 4e régiment de hussards. Mort le 30/10/1810 en Espagne.

Amand Leroux (1786-1809), 39e de ligne. Disparu en Galice.

Antoine Leroux (1790-1852), 2e régiment des hussards en 1809.

Dominique Leroux (1791-après 1857), 3e régiment d’artillerie (1811-1814).

Simon Lesturgie (1787-1808). 3e régiment des hussards.

 

Antoine Mercier (1794-1814), 48e de ligne. Mort à Hambourg (Allemagne).

Honoré-Joseph Mortier (1786-), 121e de ligne. Campagne d’Espagne.

Alexis Mortier (1790-1843), 26e de ligne. Campagne d’Espagne (1809-1813) ; blessé.

François Mortier (1789-1871), 2e régiment des cuirassiers le 14 mai 1808.

Dominique Mortier (1791-1872), 8e d’artillerie (1812-1814).

 

Auguste Opéron (1790-1850), 26e de ligne. Réformé en 1809.

François Opron (1784-1811), 39e de ligne. Mort noyé à Ponte-Corvo (Portugal).

 

Adrien Pouillet (1786-), militaire depuis décembre 1812. « Décédé militaire ».

Joseph Pouillet (1775-1832), carabinier au 12e léger (Arras, 18 ventôse an 13).

 

Jean-Baptiste Revel (1781-1840), cavalier au 19e dragon à Corbie le 4 frimaire an 13, démobilisé avant le 31/12/1806.

Nicolas Revel (1793-), 108e de ligne. Fait prisonnier à Waterloo.

Valentin Ricbourg (1784-1809), 39e de ligne. Disparu en Espagne.

François Ricquebourg (1790-1810), 12e de ligne. Mort en Bavière.

Gabriel Roussel (1790-1813), 6e d’artillerie à cheval. Mort à Metz.

Auguste Rouvillé (1793-1860), 6e d’artillerie à pied (1812-1814).

 

Dominique Seigneurgent (1782-1851), remplace Jean-Baptiste Chantrelle le 12 fructidor an 8.

Toussaint Senez (1793-), 46e de ligne (1812). Fait prisonnier en 1813 à Kulm (Bohème).

Jean-Baptiste Soyer (1780-), militaire le 8/03/1806

 

Casimir Tardieu (1784-1828), 39e de ligne. Blessé en Saxe, congédié (1807).

Jean-Baptiste Tronquet (1793-1871), 108e de ligne. Fait prisonnier à Waterloo.

 

Pierre-François Vielle (1776-1809), 39e de ligne, mort à l’hôpital de Vienne de la fièvre le 28 août 1809.

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Hervé Bennezon